Aller simple pour Mars

Le 7 Janvier dernier, nous apprenions qu’un millier de personnes avaient été retenues, sur près de 200.000 candidatures, pour participer à un voyage hors du commun : un aller simple pour Mars. Parmi ces volontaires, 22 français sont prêts à se lancer dans cette folle aventure. Ce projet a un but bien précis : celui de coloniser la planète rouge. Et vous, seriez-vous prêt à tout abandonner pour vivre une nouvelle vie sur Mars?

Image de prévisualisation YouTube

Mission Mars One

Mars a longtemps fait rêver les hommes et a une place privilégiée dans les films de science-fiction(1). Depuis une dizaine d’année, certaines entreprises ont commencé à envisager la colonisation de la planète rouge. Un projet qui sera sans cesse repoussé par la NASA pour des raisons de coût et de faisabilité technique. Toutefois, en 2011, ce fantasme se concrétise grâce à une entreprise privée : Mars One.

Mars One est un projet lancé en 2011 par les ingénieurs Bas Lansdorp et Wielders Arno, dont l’ambition est d’emmener des humains sur Mars, en 2025. Il ne s’agit pas d’un simple voyage touristique mais bel et bien d’une mission, où les hommes et femmes, faisant partie de cette aventure, devront coloniser la planète rouge et fonder un habitat pour y vivre et y prospérer.

La sélection des futurs astronautes a démarré en Avril 2013, et ce n’est pas moins de 200.000 candidatures qui ont du être épluchées. La semaine dernière, 1058 hommes et femmes, originaires de 107 pays, ont été présélectionnés. Mais ce n’est pas fini, un troisième et dernier round aura lieu en 2014 et en 2015, afin de désigner les 24 élus. Dans un communiqué de presse, Mars One explique que « ces prochaines phases de sélection comprendront des simulations rigoureuses [...] permettant de tester les capacités physiques et émotionnelles des candidats. »

Un tel projet a bien évidemment un coût. Les fondateurs de Mars One estiment le coût initial pour envoyer les quatre premiers astronautes sur Mars à 6 milliards de dollars américains. Cette somme sera financée, entre autre, par des sponsors, des dons, de la vente de produits dérivés, mais surtout par une émission de téléréalité, qui filmera 24h/24 l’installation et la vie des premiers colons martiens.

Quelques différences entre Mars et la Terre

Outre les problèmes de coût et de moyens techniques, envoyer un homme vivre sur Mars n’est pas si simple. En cause, de nombreuses différences par rapport à la Terre, telles que la température, la pression, ou encore la gravité.

La planète Mars est bien plus froide que la Terre avec une température moyenne de -60°C. Certains jours, nos futurs astronautes devront même faire face à des minimales de -140°C! Deux raisons à cette si grande différence avec la Terre : tout d’abord, Mars est à 220 millions de km du Soleil alors que la Terre n’est qu’à 150 millions de km, et, vous le savez aussi bien que moi, plus on s’éloigne d’une source de chaleur moins on en reçoit. La seconde raison est que la Terre possède une atmosphère assez dense alors que Mars n’en a quasiment plus. Je ne vous conseille donc pas une séance de bronzage, les radiations solaires étant très élevées!

La gravité martienne s’élève à 3,71 m/s² contre 9,8 m/s² pour la gravité terrestre. Pour être plus clair, cela signifie que si vous pesez 60 kg sur Terre, vous ne pèserez plus que 22 kg sur Mars. Si les effets sur la santé, dus à l’absence de gravité dans l’espace, sont connus, nous ne savons pas à l’heure actuelle si cette faible attraction martienne peut provoquer des problèmes de santé.

Les futurs habitants de Mars devront également faire face à une pression beaucoup plus basse que celle sur la Terre (600 Pascal contre 101 300 Pascal). Pour survivre, ils n’auront pas le choix, il faudra porter une magnifique combinaison spatiale. Seyant, non?

Il existe bien évidemment de nombreuses autres différences, qui ne porteront pas préjudice à nos aventuriers. Par exemple, une journée sur Mars dure 24 heures et 39 minutes. On vieillit donc moins vite sur la planète rouge!

Mars One est un voyage sans retour vers la planète Mars. Le retour serait trop coûteux et une fois habitués à leur nouvelle vie martienne, « il serait extrêmement difficile aux hommes de survivre à un voyage de retour vers la Terre puis à la ré-entrée dans l’atmosphère terrestre« , d’après Bas Lansdorp. Un projet qui semble fou, irréalisable même. Il va falloir s’armer de patience et attendre une décennie pour savoir si la mission ira jusqu’au bout!

Pour en savoir plus
mars-one.fr
http://marsonefans.fr/forum/

(1) Total Recall de Paul Verhoeven, Mission to Mars de Brian de Palma, Planète rouge  de Antony Hoffman etc.

Amélie Cabasse

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une réflexion au sujet de « Aller simple pour Mars »

  1. Bonjour,

    Un point très important qui n’a été qu’à peine effleuré dans ce billet est celui des radiations qui sont reçues par les astronautes, à la fois au cours de leur voyage, mais aussi une fois sur place. Les doses reçues à cause des rayons cosmiques sont absolument énormes et dépassent tous les niveaux qui sont acceptables ici sur Terre. Je renvoie vers un billet que j’avais consacré à cette problématique :
    http://drericsimon.blogspot.fr/2014/01/mars-planete-irradiee.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>